Concert Intime (Brussels)

Concert Intime (Brussels)

23 February 2020 Off By Olsi Leka

Adultes : 20 euros / – 26 : 7 euros (Réservations avant le 6 mai par virement : BE04 3770 6144 8931 avec en communicaton le nom et le nombre de places)

Un concert centré sur un des points culminants de la période romantique et du répertoire de la musique de chambre. Composé quelques mois avant la mort de Franz Schubert, le Quintette à cordes D956 (Quintette avec 2 violoncelles) atteint des sommets de musicalité, de concentration et de “dialogue avec les étoiles”. Une musique qui parle à l’âme et au cœur.Schubert, entre “Sturm und Drang” et romantisme est l’un des plus grands compositeurs de la période romantique ainsi que le “fondateur” du Lied allemand…

Le quintette à cordes D. 956

Composé au cours de l’année 1828, le quintette à cordes, ces pages sublimes de musique de chambre, appartient à la dernière période créative de Schubert, mort le 19 novembre de cette même année. Franz Schubert était atteint de la syphillis depuis 1823 et les cinq dernières années de sa vie l’ont vu passer des tréfonds de l’angoisse à des périodes de rémission durant lesquelles Schubert nourrira les projets les plus déraisonnables.

A partir de 1827, Schubert composera des oeuvres proprement immortelles, qui démentent sa réputation de compositeur de second plan qui perdure encore aujourd’hui, des chefs-d’oeuvres absolus de la musique. On citera son Voyage d’hiver (un cycle de Lieder admiré par Beethoven), sa Messe en mi bémol majeur, ses trois dernières Sonates pour piano et son Schwanengesang (Chant du cygne), quelques Lieder retrouvés après sa mort.

Cette oeuvre a des accents qui vont au delà de la vie et de la mort, au delà du visible : elle nous fait toucher au mystère de la musique.

Son écriture est complexe, et témoigne de la maîtrise de Schubert (lui qui souhaitait, quelques mois avant sa mort, prendre des cours de composition !) : une profusion sonore qui dépasse le cadre de la musique de chambre, et des périodes méditatives de soli ou de deux instruments à l’unisson, une complexité harmonique et des mélodies sublimes aux couleurs du silence, tout cela fait du quintette une musique pour l’éternité…